accueil

oiseaux

mammifères

nouveautés

articles

rechercher

                            

Un mois avec l'Hermine

     

Début avril 2009 :

La population de campagnols terrestres a fortement baissé. Malgré une recherche prononcée, l'hiver se termine sans aucune observation d'hermine. Avec Jean Malevez, autre passionné de ce petit mustélidé, nous prospectons  alors un nouveau secteur. C'est le début d'une étonnante aventure entre deux passionnés et un animal sauvage...

hermine debout dans une prairie

L'hermine déménage régulièrement. Ses heures de sortie peuvent être régulières mais tout  peut changer du jour au lendemain.  Avec les prédateurs (rapaces, chats domestiques...) et la circulation automobile, cet animal risque sa vie à chaque déplacement sur le terrain. Chaque affût est alors synonyme d'un certain nombre de questions... Est-elle encore là? Si oui, est-elle déjà sortie?...

Lorsqu'elle se dévoile, le temps s'arrête...

femelle hermine brune qui sort la tête du terrier

hermine brune

L'hermine sait parfaitement creuser :

hermine qui creuse

Elle affectionne particulièrement les haies et les pierriers. Quand ceux-ci manquent, elle peut établir son territoire en pleine prairie. Elle vit alors dans un terrier et utilise les galeries de taupes et/ou de campagnols terrestres.

Durant quelques jours, le début du mois se caractérise par des rencontres...

tête d'hermine en mue

Il s'agit d'un autre individu qui n'a pas encore totalement changé de couleur. Il est en mue. Celui-ci est arrivé de très loin pour aller directement dans le terrier de notre Belle.

mâle d'hermine

La femelle ayant ses chaleurs juste après la mise bas, quelques prétendants viennent lui rendre visite...

hermine en mue dressée

Le changement de couleur chez l'hermine est provoqué par l'augmentation de la durée du jour (photopériode). Ce phénomène dépend aussi d'autres facteurs (comme par exemple l'altitude). De ce fait, sur un même secteur, il est possible d'observer un individu en mue et un individu brun.

Ses sorties se font en fin d'après midi.

hermine brune avec sa nourriture - un campagnol terrestre

hermine brune avec une proie

Chaque période d'activité en surface est consacrée à la prédation (en moyenne 5 campagnols).

hermine brune avec un campagnol terrestre

Il n'est pas bon d'être un campagnol dans cette prairie! Mais combien en prédate-elle la nuit? Combien de sorties fait-elle? Des questions qui restent sans réponse...

petit mustélidé

Au fil des jours, les sorties de la belle se sont faites plus longues (jusqu'à 2 heures) et les distances parcourues de plus en plus grandes. Elle sort maintenant en début d'après midi. Les campagnols se faisant plus rares, elle a dû changer de terrier à plusieurs reprises.

terrier d'hermine brune dans un talus

Ce terrier est situé sur un talus à moins d'un mètre de la route. Nos craintes augmentent de jour en jour...

tête d'hermine

Peu à peu, l'herbe pousse et les observation deviennent plus délicates.

hermine brune dans l'herbe

Dans ces conditions, la chandelle, attitude typique de l'hermine, rend son observation plus aisée.

chandelle de l'hermine  - hermine brune dressée

Nous savons que la Belle est maman. Elle s'occupe seule de ses jeunes. Nous sommes admiratifs devant l'énergie qu'elle développe afin de les nourrir. Malheureusement, cette énergie est restée insuffisante face à une voiture. Le 29 avril, sous les yeux attristés de Jean, la belle s'en est allée... comme bien d'autres hermines à cette époque de l'année.

hermine de dos

Ce même jour, grâce à plusieurs amis naturalistes, nous entreprenons de sauver ses jeunes. Nous creusons et dégageons les galeries afin de les déterrer. Ces galeries étant nombreuses et profondes, la tâche reste bien difficile. Un jeune est récupéré en soirée. 

jeune hermine

Le lendemain, un ami naturaliste se propose d'installer des pièges au lever du jour. A mon arrivée, les pièges sont désespéramment vides. La suite se déroule dans ma voiture. L'attente n'est pas longue puisque rapidement une jeune hermine sort et finit par rentrer dans un piège à capture vivante.

hermine et piège

hermine dans un piège

Jeunes hermines dans un piège

Au total, 5 jeunes sont acheminés au centre de soin Athénas. Ils sont maintenant entre de bonnes mains. Ils se portent bien et retrouveront leur liberté d'ici 3 semaines.

Un merci particulier à cette hermine, à mon ami Jean Malevez, aux amis naturalistes, aux acteurs du centre Athénas et aux agriculteurs qui nous ont accepté dans leur prairie.

C'était un mois avec la Belle Hermine....

 

Remarque : les petites hermines ont retrouvé la liberté le 06 juin 2009 (quelques images ici).

 

Pour revenir en haut de la page, cliquer ICI

 

 

biographie

actualités

liens

livre d'or

tirage

contact

                            

 

 

© Jérôme Salvi 2007-2012 - Site Beauté sauvage
Les photos présentes sur ce site ne sont pas libres de droit et leur reproduction est interdite